loader image

Un Printemps tant attendu

les-atelieres-de-la-reine-printemps-retour-foret

L’hiver à la pointe sud du Finistère n’est jamais très froid, mais sa douceur aura été particulière cette saison.

Les premiers signes du printemps se sont fait ressentir dès mi-février lors de très belles journées ensoleillées. Un moment important pour nos ouvrières et leurs reines, pour la flore et la faune qui se réveillent.

Un moment important aussi pour Les Atelières de la Reine qui s’activent en coulisses et sur les ruchers afin de les rendre le plus agréables possible pour les abeilles. Un moment clé où la mortalité des essaims se révèle, toujours des découvertes d’une tristesse immense.

Ce printemps tant attendu nous émerveille par la densité du prunellier, des pommiers, des camélias, du colza en fleurs. L’émerveillement d’y voir nos abeilles les butiner.

Mais ce printemps au bout du monde est capricieux, il oscille entre quelques journées chaudes et semaines de froid. Une météo peu favorable pour nos abeilles frileuses, pour nos manipulations à mener sur les essaims sans prendre de risques.

La récolte approche, le premier miel de l’année, l’effervescence est là, on attend la douceur du printemps.

les-atelieres-de-la-reine-retour-printemps.jpg

Inscrivez-vous à notre newsletter

×

Panier